8 mars, journée internationale des droits des femmes. Et à Forest ?

Mariam

La Journée internationale des droits des femmes est célébrée le 8 mars dans de nombreux pays à travers le monde et ce depuis 1975. Cette année, l’ONU met en avant les enjeux d’égalité dans le monde du travail et exhorte toutes les parties prenantes à « franchir le pas » vers l’égalité entre les sexes pour une planète 50-50 en 2030. A Forest, cet enjeu est travaillé quotidiennement.

Tous les services communaux ont cette dimension en tête dans la réalisation de leurs tâches. « Plus particulièrement, le 8 mars est l’occasion de pointer plusieurs actions ponctuelles qui font que Forest est en marche vers les objectifs formulés par l’ONU pour 2030 » déclare Mariam El Hamidine, échevine de l’égalité des chances.

Tout d’abord, lors des recrutements, le service du personnel est rigoureux dans le choix des intitulés de ses profils de fonctions. Il veille aussi à ce qu’aucune discrimination ne soit faite, même pas positive. Tous les métiers sont accessibles à tous et toutes. Les plus hautes fonctions de l’administration (receveuse et secrétaire communale) sont occupées par des femmes.

Le service Jeunesse qui coordonne aussi la thématique de l’égalité des chances veille à favoriser la mixité de genres dans les associations en contact avec les jeunes. Des débats et activités questionnent régulièrement cette problématique. Des capsules radios ont réalisées par les jeunes eux-mêmes sur les rôles des hommes et des femmes dans la société d’aujourd’hui.

Aussi, au niveau des aménagements des espaces publics, la thématique est prise en compte. « L’équipe des Contrats de Quartiers a récemment organisé une marche exploratoire de femmes dans le quartier Saint-Denis. Ces marches permettent aux femmes d’exprimer leurs besoins et ces recommandations seront prises en compte dans les réaménagements futurs ! » se réjouit Mariam El Hamidine, échevine de l’égalité des chances.

« Aujourd’hui, les femmes sont encore victimes de discriminations et de stéréotypes dans beaucoup de domaines en Belgique et ailleurs : accès aux postes à responsabilité, inégalités salariales, partage des tâches ménagères, soutien aux enfants et aux parents âgés, violences sexistes, présence dans l’espace public, niveau d’alphabétisation et d’éducation, accès à la santé reproductive et sexuelle etc. Si Forest peut montrer l’exemple à certains niveaux, nous le ferons » conclut l’échevine.

Mariam El Hamidine, Echevine de l’égalité des chances

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

Aucun commentaire pour le moment... Soyez le premier!