Le chantier des « Blocs-Jaunes » a démarré !

blocs jaunes

A l’issue d’un  long processus, le chantier des Blocs jaunes a commencé.

Il s’agit d’une rénovation lourde de 84 logements sociaux, qui seront aux standards « basse énergie »

 Félicitations à Guy Bertholomé et à ses collègues du Foyer du Sud (société de logements sociaux de Forest et Saint-Gilles) car il n’est pas aisé de mener à bien ce genre de projet.

Le chemin qui mène un logement social à sa rénovation lourde est malheureusement long, trop long. En effet, la mise en œuvre de rénovation lourde des logements publics prend beaucoup de temps. Les associations de terrain estiment qu’en moyenne, et dans les hypothèses les plus optimistes, cela prend trois ans et demi entre la décision du financement du programme de rénovation et le démarrage du chantier. C’est évidemment sans tenir compte des éventuelles complications qui peuvent intervenir à différentes étapes (des couacs juridico-administratifs durant les marchés publics, des interprétations qui diffèrent entre la tutelle régionale et la société de logements, l’obtention du permis qui traine ou qui pose problème, des recours, des faillites d’entrepreneurs ou bureaux d’études, etc.) qui peuvent mener à la réplique de plusieurs procédures et qui rallongent les délais initialement prévus.

Des mesures ont été prises par l’ancien Secrétaire d’Etat au Logement (Christos Doulkeridis, Ecolo) pour trouver un équilibre entre la nécessité d’avoir des procédures équitables, éthiques et transparentes et celle de mettre à disposition le plus rapidement possible des logements accessibles pour les nombreux ménages qui sont sur liste d’attente. La complexité et le temps des procédures ne peuvent pas fondre du jour au lendemain. Il faudra encore du temps pour que ces mesures prises puissent démontrer leur efficacité et certainement pour que d’autres pistes soient explorées au niveau régional, notamment dans l’anticipation des rénovations.

Heureusement, à Forest, les mandataires Ecolo ne restent pas les bras croisés et conjuguent les efforts et moyens de la politique du logement afin de permettre à chaque citoyen.ne de se loger décemment.

Ainsi, depuis 2012, la Commune a initié ou réalisé 150 nouveaux logements, soit plus de trois nouveaux logements publics chaque mois !

Le Foyer du Sud n’est pas en reste puisqu’à l’horizon 2022, rien qu’à Forest, la SISP devrait voir son parc de logements sociaux augmenter entre 20 et 25%.

Et le tout en développant, simultanément, des équipements collectifs (crèches et écoles principalement), des projets visant à améliorer le mieux vivre-ensemble et en étant attentif à préserver les qualités du cadre de vie pour un bon équilibre entre la surface construite des bâtiments (lorsqu’il y a des constructions) et la préservation de l’espace naturel dans lequel ils s’inscrivent (continuité du maillage vert et des couloirs écologiques)

Alain Mugabo

Co-président

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

Aucun commentaire pour le moment... Soyez le premier!