Forest adopte une motion contre « les visites domiciliaires »

 

Le Conseil Communal de Forest vient, à son tour, de voter une motion contre le projet de loi du Gouvernement Fédéral visant à permettre à la police d’entrer, d’une part, dans le domicile privé d’une personne qui n’a pas le droit de séjourner légalement dans notre pays, pour l’arrêter une fois que celle-ci n’aura pas obtempéré à un ordre de quitter le territoire. Pire, ce projet permettra d’entrer, d’autre part, dans l’habitation de quelqu’un qui héberge ces personnes sans papiers dans la même situation, ainsi que de perquisitionner les lieux visités pour accumuler des preuves de ce séjour dans l’illégalité.

« Ce projet de loi est totalement disproportionné. L’inviolabilité du domicile est un droit fondamental, un droit constitutionnel. On peut évidemment déroger à ce droit en cas de soupçons de crimes graves, comme par exemples des projets d’actes terroristes, de fraude fiscale massive ou de traite des êtres humains. On parle ici de personnes sans papiers, qui n’ont commis aucun crime sur notre territoire, sauf celui de ne pas avoir les bons papiers » commente le groupe Ecolo de Forest.

« Nous nous réjouissons que ce texte ait été adopté à l’unanimité moins une abstention. A l’heure où des dizaines de milliers de citoyens belges font le travail de l’État en hébergeant bénévolement des migrants en transit, de plus en plus de voix s’élèvent – de tout bord et même des bancs parlementaires du  MR – nous espérons que cette vague d’indignations et de résistance mette un terme à ce projet liberticide qui n’a pour seul but que d’attiser la peur et d’effrayer les citoyens solidaires qui viennent en aide aux migrants  », concluent les écologistes forestois.

Ecolo Forest

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

Aucun commentaire pour le moment... Soyez le premier!