Sélectionner une page

Notre budget prévention est de 1,5 millions d’euros (les gardiens de la paix, les éducateurs de rue, l’assistance juridique, la lutte contre les assuétudes et le décrochage scolaire, les cadres.), dont 1 million est subventionné par la Région qui a recentré ses priorités pour ces quatre prochaines années. Nous avons maintenu cette subvention grâce à la mobilisation de toutes nos ressources.

Ma volonté est de garantir et d’améliorer le fonctionnement de la prévention à Forest. Pour cela, j’ai mené avec mes équipes une réflexion approfondie sur les nouveaux métiers de la ville en lien avec les orientations de la Région, contribuant ici à l’effort de notre commune pour redéfinir son organigramme général de fonctionnement.

Un exemple concret ? Nous avons redessiné les missions et la plus-value des éducateurs de rue pour  recentrer leur travail sur un réel accompagnement socio-éducatif et un travail de proximité avec la population en difficulté  : dès lors, il ne s’agit plus “d’occuper” des jeunes pendant leur temps libre mais de leur redonner confiance, comprendre leur environnement, les aider à identifier et construire un projet de vie.

Avec les éducateurs et leur nouvelle coordinatrice, nous avons donc cherché à insuffler une nouvelle dynamique en reprécisant davantage public et quartiers prioritaires. A côté du travail de rue pour aller à la rencontre des jeunes, les éducateurs encadrent des activités au halle de sports des primeurs et au Forum-Espace citoyen (rue de Mérode), (surtout en soirée : école de devoirs pours ados, atelier théâtre, expressions artistiques)  facilitant la prise de contact avec un large public tout en travaillant la capacité d’expression et la mixité des populations.
Et c’est un succès auprès des jeunes !

José Angeli
Échevin Cohésion sociale, Prévention, Culture et Jeunesse, Logement, Tourisme, Coopération au développement et Affaires européennes.

Share This