Sélectionner une page

Photo JCLe projet « Corridor Écologique » porté par le service environnement de la Commune et financé par Bruxelles-Environnement est arrivé à son terme… actuel.

Pour rappel, ce projet avait pour but de développer les activités de verdurisation de la Commune dans un « corridor » courant du parc du Bempt au Quartier Saint Antoine.

Ces activités ont eu un grand succès, impliquant comme souhaité de nombreux partenaires (associations, écoles,…). Elles ont suscité une étroite collaboration avec le service Prévention : en effet, l’écologie ne se limite pas à quelques convaincus.

Les réalisations du projet seront visibles à long terme ; cela pose la question du prolongement voire de la pérennisation de cette initiative. Enfin, Bruxelles-Environnement a suggéré la mise en valeur du projet par l’intermédiaire d’un outil collaboratif de cartographie, thème qui m’est cher.

Une brochure est en cours de réalisation, permettant ainsi aux habitants de s’insérer dans les différentes initiatives du projet dans les années à venir. Le service m’a demandé de la préfacer. J’y souligne « Un ensemble d’actions concrètes (décrites dans la présente brochure) sont menées, amenant du vert dans les espaces publics et contribuant, en pleine ville, au développement de la biodiversité. En stimulant les énergies et envies d’agir concrètement de l’ensemble des associations et des citoyens participants au projet, ces actions produisent du « Commun », ce qui n’appartient à personne en propre mais est nécessaire à tout le monde et permet la vie en société.

Le Corridor Écologique vise à la réappropriation par le citoyen de l’espace public et des « frontages », c’est-à-dire tout ce que nous partageons entre les murs qui protègent l’intimité et les voiries. Ce processus fertile rend aux habitants la fierté d’agir là où ils sont, concrètement, pour augmenter la présence de la vie dans notre espace urbain. […] Je suis convaincu que tout ce qui nous rapproche, nous incline au partage, à la coopération et à la collaboration, tout cela est une lutte contre le « mal », contre le repli sur soi. »

Enfin, je signale à l’attention de nos membres et sympathisants l’organisation d’un après-midi fertile, le 30 novembre, 10h 30, espace collectif du 58 rue de Liège.

Jean-Claude Englebert

Echevin chargé entre autres de l’Environnement, des Espaces verts et de la Mobilité

Share This