Sélectionner une page

Le Conseil communal du 23 février a adopté un nouveau règlement régissant l’installation de plantes grimpantes en façade, de bacs en voiries et l’adoption de pieds d’arbre. L’échevin de l’environnement Jean-Claude Englebert a fait adopter ce règlement pour accompagner et encadrer les différentes démarches citoyennes.

tram avec verdureIl est a priori interdit d’installer ses plantes dans l’espace public, sur les trottoirs en particulier. Cette interdiction, prise au nom de la bien-pensance (« si tout le monde faisait comme ça », « les gens ne vont pas entretenir »,…) stérilise l’espace public. On obtient des rues vides…  et n’appartenant à personne.

L’échevin avait déjà fait adopter à l’automne 2013 un règlement permettant l’installation de bacs potages en trottoirs. Cela n’a pas suffit à éviter un regrettable incident avec un citoyen ayant déployé de telles installations.

Le nouveau règlement incite les Forestois à rendre leurs rues plus vertes. Il contient 16 articles et vise au vivre- et au faire-ensemble. Il donne un cadre à ce type d’initiatives positives. Il évitera des problèmes que nous avons connus dans le passé. Certaines installations empêchaient les automobilistes d’apercevoir des panneaux de circulation ou un piéton voulant traverser la rue.

Il faut évidemment que ces aménagements et leur fixation n’entravent pas le passage des piétons. Pensons aux familles avec poussettes ! Le règlement prévoit aussi les responsabilités des citoyens.  Par exemple, ramasser les feuilles mortes et entretenir ses plantations, sans faire l’usage de produits phytosanitaires.

Le demandeur s’engage par convention pour une durée minimale de 3 ans. En cas de soucis (entrave au passage, masquage des dispositifs d’intérêt public,…), il sera averti par l’administration et devra régler le problème. Si les plantes sont enlevées,  les lieux  doivent être remis dans leur état d’origine. Toutes ces dispositions feront l’objet d’une communication vers les comités de quartier et l’ensemble des citoyens via différents canaux dans les prochaines semaines.

Échevin porteur du projet et contact: Jean-Claude Englebert, Échevin de l’Environnement.

PS:
Ce dispositif accompagne et renforce 10 ans de quartiers verts à Forest. Pas moins de 14 projets ont en effet vu le jour depuis 2006. Bienvenue aux dernières initiatives qui ont poussé en 2015, telles de belles plantes grimpantes: “Canada-Francqui”, “Verte Berthelot” et un projet en lien avec le Contrat de Quartier Durable Abbaye.

Share This