Sélectionner une page

Le Collège des Bourgmestre et Echevins de Forest (ECOLO-GROEN / PS-SPA), qui s’inscrit de longue date dans le soutien des personnes sans titre de séjour, demande instamment la régularisation des personnes sans-papiers.

La situation sanitaire et le défi collectif du confinement rendent les inégalités encore plus grandes et en tant que pouvoir public, le Collège souhaite être particulièrement attentif à la protection des personnes les plus vulnérables, dont les personnes sans-papiers.

En temps normal, ces hommes et ces femmes vivent souvent, et depuis des années, dans les zones d’ombre du système, avec tous les risques d’exploitation que cela comprend lorsqu’il s’agit d’avoir accès à un logement, un revenu… sans bénéficier des droits fondamentaux.

Aujourd’hui, la débrouille est rendue encore plus difficile, le travail au noir est à l’arrêt, et ces ouvriers, femmes de ménage et autres n’ont pas de solutions de remplacement, ramenant leurs revenus à zéro net.

Pour les plus précaires, les distributions de colis alimentaires ou les repas et soins sont beaucoup moins accessibles, le travail des associations et les solidarités citoyennes sont entravées. La solidarité des particuliers est aussi atrophiée vu les incertitudes, les distances physiques et la paupérisation des solidaires.

En Belgique aujourd’hui, des gens ont faim et sont contraints de s’invisibiliser encore un peu plus avec le risque qu’ils et elles ne recourent plus à leur seul droit  :  l’accès à la santé. En effet, l’Aide Médicale Urgente doit permettre à ces personnes de se faire soigner ce qui, en cette crise sanitaire où le risque de contamination est à gérer pour l’ensemble d’une société, est évidemment crucial.

« Les demandes d’asile sont gelées mais les ordres de quitter le territoires pleuvent. Un non-sens en terme de confinement, mais aussi une pression administrative qui s’ajoute à une détresse augmentée et des procédures de recours compliquées par le contexte. J’ai décidé de ne pas en faire une priorité » dit Mariam El Hamidine, Echevine de la Population (ECOLO GROEN)

Charles Spapens, 1er Echevin, (PS) souligne à son tour qu’il est fondamental que tous les citoyens soient traités de manière égale et souhaite que la commune continue à œuvrer à être une commune hospitalière. Il insiste sur ce combat mené par Forest depuis quelques années notamment via la mise à disposition de bâtiments communaux, le soutien aux initiatives d’hébergements collectifs… . « A l’heure actuelle, la solidarité de tous doit amener à ce que ces citoyens puissent régulariser leur situation et bénéficier des droits élémentaires. »

« Notre Collège ECOLO / PS va prolonger et amplifier le travail d’accueil et de soutien, porter d’une seule voix la demande de régularisation des personnes sans papiers, et aborder les défis immenses de l’après crise en incluant ces citoyens qui font partie intégrante de notre collectivité. conclut Stéphane Roberti (ECOLO), Bourgmestre. »

 Plus d’infos ?  

Estelle Toscanucci, attachée de communication au Cabinet du Bourgmestre.

etoscanucci@forest.brussels 0490/52.49.48

 

Share This