Sélectionner une page

Afin de permettre aux Forestois.e.s de respecter au mieux les mesures de distanciation physique mises en place par le Gouvernement fédéral dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, la commune de Forest a décidé d’aménager temporairement des « zones résidentielles » accessibles aux piétons.

Concrètement, deviennent résidentielles :

  • La chaussée de Bruxelles entre le carrefour avec la rue des Alliés et le carrefour avec l’avenue Massenet/rue du Charme/rue du Melon.
  • La rue des Châtaignes entre la chaussée de Bruxelles et la rue des Alliés.
  • La rue du Stade entre la chaussée de Bruxelles et la rue Béranger.
  • La rue des Glands entre la Chaussée de Bruxelles et la rue du Melon.

Cela signifie qu’au sein de ces zones résidentielles, la vitesse de circulation des véhicules sera limitée à 20km/h et les promeneurs auront l’autorisation de marcher sur les voiries. Des panneaux indicateurs seront installés et délimiteront la zone.

Ces zones autorisent tous les modes de circulation, mais elles donnent la priorité aux déplacements à pied et imposent la vitesse maximale de 20 km/h.

« En créant ces zones, nous souhaitons élargir les aires disponibles aux piétons, offrir des alternatives aux promenades dans les parcs et permettre aux promeneurs de prendre un bol d’air en toute sécurité, puisque ces aménagements permettront de disposer de plus d’espace pour rendre possible le respect des distances de sécurité », explique Esmeralda Van den Bosch, échevine de la mobilité.

 « La crise sanitaire que nous subissons actuellement nous demande d’assurer une redistribution de l’espace public qui correspond mieux aux besoins de chacun, précise Françoise Père, échevine des voiries, et de multiplier les zones où les usagers faibles sont prioritaires. »

 « De plus, les déplacements, ces prochains mois, seront sans doute encore limités, ajoute Stéphane Roberti, bourgmestre de Forest.  Il faut repenser la mobilité dans les communes et offrir aux nombreux citadins qui resteront chez eux cet été des espaces de promenades variés et agréables, tout en continuant à respecter à la lettre les mesures de sécurité et de distanciation physique mises en place par le Conseil national de sécurité.  »

Ces aménagements seront valables aussi longtemps que la situation l’exigera. Toutefois, ils seront régulièrement évalués et feront l’objet d’éventuelles adaptations en fonction des analyses des services de mobilité et de police. Si les évaluations sont positives, d’autres projets d’aménagements seront envisagés par la commune.

Share This