Sélectionner une page

La pandémie de COVID-19 frappe très durement les personnes âgées. 90% des décès enregistrés concernent des personnes de plus de 65 ans. La situation a pris des accents catastrophiques dans les maisons de repos, et les périodes de confinement ont isolé encore plus des personnes qui, déjà en temps normal, étaient parfois en manque de contacts. A Forest, on a dû par exemple fermer la plupart des centres récréatifs pour personnes âgées. Suite à ces constats, des associations actives auprès des aîné.e.s, en collaboration avec Mariam EL HAMIDINE, échevine de la population et de l’intergénérationnel, la commune et son service seniors ont mis au point un plan d’action. Comment rester en contact avec des personnes qui sont parmi celles qui ont le plus besoin d’aide tout en les préservant du danger que représente le simple fait de les visiter ? 

Très vite, un courrier a été envoyé à toutes les personnes de plus de 65 ans sur la commune, plus de 7000 personnes en tout. L’objectif du courrier était d’établir un contact et informer que des professionnel.le.s du domaine du social et de la santé sont disponibles en cas de besoin. 

Une des premières initiatives a été de cuisiner et de distribuer de la soupe à domicile à celles et ceux qui en ont besoin, puis des repas en collaboration avec le CPAS de Forest. Dans d’autres cas, les services et les associations ont été faire des courses pour les aîné.e.s,  les ont accompagné.e.s chez le kiné ou à des visites médicales. La commune de Forest a mis en place aussi une permanence sociale et administrative et un service de transport (pour les cas de force majeure). Tout ceci est toujours en place. 

Il y a eu une démarche aussi d’aller chanter sous les fenêtres de personnes qui fêtaient leur anniversaire. Au Val des Roses, le home du CPAS de Forest, des animations ont été programmées dans les jardins pour que les résident.e.s puissent y assister depuis leurs balcons. Entre les deux confinements, on a eu un court moment pour organiser des ateliers de chants, de peinture, des expos et des visites au musée.  Cette année a vu naître, malgré les circonstances, la revue Amour & Sagesse. La raison d’exister de cette revue, écrite par et pour des personnes âgées, mais adressée aussi au grand public, est de démontrer qu’une personne âgée vit pleinement sa vie, loin des images véhiculées de personnes recroquevillées sur elles-mêmes. On peut trouver le magazine sur le site de la commune. Il est également distribué à Forest dans les maisons de repos, pharmacies, maisons médicales et offert avec la soupe lors des tournées. 

Depuis le début de ce nouveau confinement, une nouveauté, quasi une première en Belgique dans une commune de la taille de Forest, c’est la mise en place d’un numéro de téléphone  à disposition des ainé.e.s et des personnes isolées. Avec Allo ça va ? l’administration communale de Forest offre un accompagnement et un soutien aux personnes âgées qui résident dans la commune à travers deux lignes téléphoniques : le 02/376.10.06 ou 0490/14. 25. 82. Tous les détails se trouvent dans cet article (lien). https://ecolo-forest.be/2020/11/15/6740/

Enfin, durant cette période difficile durant laquelle  nos ainé.e.s doivent “se cacher”, ils s’exposent là où nous ne les attendions pas. Ils et elles ont mille et un tours dans leur sac pour que l’on n’oublie pas qu’ils et qu’elles existent. « Bons baiser de Forest », ce sont des portraits signés Maryline Grimmer. Vous trouverez des panneaux avec ces portraits un peu partout à Forest, jusqu’à la fin du mois de novembre. Une collaboration du service senior et du BRASS Centre Culturel. https://www.lebrass.be/event/bonsbaisers/

Tout ceci a été rendu possible grâce à une excellente collaboration entre la commune, les associations et des citoyen.ne.s engagées. C’est aussi une excellente synergie avec le BRASS (Forest Centre Culturel), un exemple rare de collaboration entre des services adressés aux personnes âgées et un centre culturel, cela mérite d’être souligné. 

Merci aux équipes communales, aux musiciennes, sculpteurs et sculptrices, photographes, sportifs et sportives qui ont égayé le quotidien des seniors par l’organisation et la participation à ces activités. 

Merci également au service jeunesse, qui a multiplié les outils de communication, les contacts avec les associations et les écoles, et a fortement renforcé sa présence sur les réseaux sociaux afin de maintenir un lien soutenu avec les jeunes de la commune. En cette période si inédite, l’équipe de l’Espace Info Jeunesse a connu une augmentation conséquente des sollicitations et des demandes d’informations. À l’heure où les fake news  se propagent à la vitesse de l’éclair, il est essentiel que les plus jeunes d’entre nous puissent avoir accès facilement à des interlocuteurs et interlocutrices fiables et à une communication adaptée.

Share This