Sélectionner une page

Le Collège des bourgmestre et échevins a décidé de débloquer un budget extraordinaire
afin de soutenir les commerces dit «non essentiels » et Horeca. Une prime de 800 euros leur
sera prochainement octroyée.

« Depuis le début de la crise, nous avons souhaité soutenir les commerces et Horeca forestois
par différentes initiatives : suppression de taxes, appel à projet, carte take-way. La poursuite
des mesures d’urgence nécessitait une nouvelle intervention communale pour aider nos
commerces de proximité essentiel à tous et qui participent grandement au dynamisme de nos
quartiers. Nous avons donc décidé d’octroyer une prime communale de 800 euros. Plus que
jamais : soutenons nos commerces, achetons local ! » insiste Charles Spapens (PS), échevin du
commerce.

Concrètement chaque commerçant devra remplir un formulaire de demandes de prime avant
le 8 janvier afin de bénéficier de cette aide communale.
Par ailleurs, à l’annonce du déconfinement, le service commerce lancera une grande
campagne de promotion des commerces forestois :« J’achète 1190» mettra l’accent sur
l’importance de la consommation locale.

« Il est essentiel que nous nous mobilisions afin de permettre aux commerces locaux de garder
la tête hors de l’eau, ajoute Mariam El Hamidine (ECOLO), bourgmestre faisant fonction. On le
sait, le secteur commercial est l’un de ceux qui souffre le plus de la crise sanitaire .Les
commerces de proximité jouent un rôle crucial dans la vie d’un quartier et dans l’attractivité
d’une commune. Notre souhait est de les soutenir pour traverser la crise et être en capacité de
rebondir dès que ce sera possible. Nos commerces de proximité sont faciles d’accès et des lieux
de liens sociaux, si précieux en ces temps tourmentés. »

Share This